Le PDG de Binance appelle à la libération de 2 cadres détenus au Nigéria dans un contexte de régulation

Photo of author

By cocostar

Appel à l’action par Richard Teng

Richard Teng, actuel PDG de Binance, la plateforme d’échange de cryptomonnaies, a récemment pris position publiquement afin de solliciter la libération de deux hauts responsables de l’entreprise, Tigran Gambaryan et Nadeem Anjarwalla, actuellement détenus au Nigéria. Ces deux cadres de la firme, spécialisés dans la conformité et la régulation financière, ont été arrêtés il y a plus de 70 jours lors d’une visite officielle destinée à discuter des cadres réglementaires liés à l’industrie des cryptomonnaies.

Crise économique et sécuritaire au Nigéria

Le contexte de cette détention est aggravé par la crise économique que traverse actuellement le Nigéria. Le pays fait face à une inflation historique et une dépréciation importante de sa monnaie, le naira. La situation est encore compliquée par des accusations selon lesquelles Binance aurait facilité l’exfiltration de fonds substantiels hors du pays, exacerbant les tensions financières locales.

Des accusations graves et un durcissement réglementaire

Au cœur de cette affaire, le Nigéria reproche à Binance d’avoir permis une fuite de près de 26 milliards de dollars, anéantissant d’importants revenus fiscaux prévus par le gouvernement. En réponse aux manipulations présumées du taux de change local par des activités de commerce en cryptomonnaie, le gouvernement nigérian envisage d’interdire les transactions en crypto-monnaies de type Peer-to-Peer (P2P) et annonce de nouvelles mesures strictes pour réguler le secteur.

Plaidoyer pour la justice et la régulation équitable

Les actions de Richard Teng s’inscrivent dans un plaidoyer plus large pour la justice et un dialogue réglementaire ouvert. Le PDG de Binance demande non seulement la libération immédiate de ses collègues mais cherche également à établir un canal de communication efficace avec les autorités nigérianes pour clarifier et potentiellement réviser les régulations appliquées à l’industrie des cryptomonnaies. Ce cas met en lumière la complexité des interactions entre les grandes entreprises de cryptomonnaies et les régulateurs nationaux dans des contextes économiques tendus.

Laisser un commentaire