Le fondateur de Binance victime d’un malaise lors de son procès au Nigéria

Photo of author

By cocostar

Au cœur de l’actualité, le fondateur de Binance, figure emblématique de l’univers de la crypto-monnaie, a récemment été victime d’un malaise lors de son procès au Nigéria. Cet événement inattendu a suscité de vives réactions et soulevé de nombreuses interrogations. Plongeons ensemble au cœur de cette affaire qui secoue le monde financier.

Les points clés de cet article :

  • Le fondateur de Binance, Tigran Gamaryan, a fait un malaise durant son procès pour des accusations de violation des taux de change et de blanchiment d’argent.
  • Le tribunal d’Abuja a reporté l’audience aux 20 et 21 juin suite à cet incident.

Un parcours mouvementé pour Tigran Gambaryan

Un parcours mouvementé pour Tigran Gambaryan

Depuis son entrée au Nigéria en février dernier, Tigran Gambaryan, ancien agent fédéral ayant mené des enquêtes de grande envergure aux États-Unis, fait face à des défis considérables. Accusé de violation des taux de change et de blanchiment d’argent, il se retrouve sous la juridiction d’une justice nigériane déterminée à faire toute la lumière sur cette affaire.

Des conditions de détention éprouvantes

Des conditions de détention éprouvantes

Depuis son arrivée, Gambaryan a été mis en détention dans une prison locale après avoir été privé de son passeport. Ses conditions de vie en détention, notamment à l’établissement pénitentiaire de Kuje, semblent être une épreuve difficile à supporter. L’inflexibilité de la justice nigériane complique davantage sa situation.

L’incident durant l’audience

L’incident durant l’audience

Le 22 mai, alors qu’il se présentait devant la Haute cour de justice d’Abuja, Tigran Gambaryan a fait un malaise. Son avocat, Mark Mordi, a aussitôt précisé à la cour que son client « ne se sentait pas très bien ». Malgré l’assistance de ses accompagnateurs, Gambaryan s’est effondré et un certificat médical a été présenté pour attester que son état de santé n’était pas compatible avec la poursuite de l’interrogatoire.

Ajournement du procès

Ajournement du procès

La défense de Tigran Gambaryan a donc demandé au tribunal de reporter l’audience afin de permettre à leur client de recevoir les soins médicaux nécessaires. La requête a été acceptée par l’accusation représentée par Kele Iheanacho de la Commission des crimes économiques et financiers, ainsi que par le juge. La prochaine audience est ainsi fixée aux 20 et 21 juin.

Réactions et implications

Réactions et implications

Bien que la direction de Binance montre des efforts de coopération avec les autorités nigérianes, la justice reste intransigeante. Pendant ce temps, Tigran Gambaryan semble éprouver de grandes difficultés à supporter les conditions de détention, accentuant ainsi le dramatique tournant que prend cette affaire.

Points à retenir

Points à retenir

  • Le malaise de Tigran Gambaryan met en lumière les conditions difficiles de son incarcération.
  • Le tribunal a ajourné le procès pour permettre des soins médicaux à l’accusé.
  • La situation reste tendue avec une justice nigériane inflexible.

Laisser un commentaire