La Chambre des représentants américaine soutient la mise en place d’une réglementation pour les cryptomonnaies avec le FIT21

Photo of author

By cocostar

La Chambre des représentants américaine prend position : la réglementation des cryptomonnaies est sur le devant de la scène avec le FIT21. Découvrez les enjeux et implications de cette initiative majeure dans l’univers des monnaies virtuelles.

Adoption du projet de loi FIT21 par la Chambre des représentants

découvrez comment la chambre des représentants américaine soutient la mise en place d'une réglementation pour les cryptomonnaies avec le fit21.

Ce mercredi 22 mai, les États-Unis ont fait un pas significatif vers la régulation des cryptomonnaies. La Chambre des représentants a voté en faveur du projet de loi FIT21, qui vise à clarifier le cadre réglementaire entourant les cryptomonnaies dans le pays. Malgré ses menaces initiales de veto, le président Joe Biden n’a finalement pas exercé son droit.

Réactions et débats autour du projet de loi

la chambre des représentants américaine soutient la mise en place d'une réglementation pour les cryptomonnaies avec le fit21. découvrez les avancées législatives concernant les cryptomonnaies aux états-unis.

Le FIT21, soutenu par une majorité des représentants, est vu par certains comme une avancée nécessaire. Le représentant Patrick McHenry a mis en lumière les obstacles actuels de la régulation, soulignant que le cadre existant empêche l’innovation en matière d’actifs numériques. Toutefois, Maxine Waters a qualifié le FIT21 de « liste de souhaits de grandes cryptos », exprimant ainsi son scepticisme.

Vote des députés et lignes de fracture politiques

Le projet de loi a été adopté avec 279 voix contre 136, montrant un fort soutien républicain. En effet, 208 républicains ont voté en sa faveur, contre seulement 3 opposants. Du côté démocrate, la situation était différente avec 71 votes pour et 133 contre.

Comparaison avec la réglementation européenne

L’Union européenne dispose déjà de son propre règlement MiCA, fournissant un cadre clair pour les cryptomonnaies. Les États-Unis, en revanche, ont été critiqués pour leur manque de clarté réglementaire, ce qui a nui à l’écosystème et conduit à des actions arbitraires de la Securities and Exchange Commission (SEC).

Prochaines étapes et implications

La loi FIT21 doit maintenant être soumise au vote du Sénat. Si elle est adoptée, elle pourrait clarifier la distinction entre ce qui constitue un titre financier et ce qui ne l’est pas, une question cruciale aux États-Unis. La loi pourrait également définir des rôles plus précis pour la SEC et la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), qui sont actuellement en concurrence pour le contrôle de ces classes d’actifs.

Mesures de protection incluses dans la loi

Le FIT21 propose également des mesures visant à protéger les investisseurs et à réguler les échanges centralisés de cryptomonnaies. Ces mesures visent à offrir une meilleure protection aux consommateurs tout en favorisant un environnement propice à l’innovation.

Avis des experts et de l’industrie

Alors que certains voient cette loi comme une avancée majeure, d’autres estiment qu’elle est biaisée en faveur des grandes entreprises de la crypto-industrie. Cependant, de nombreux experts s’accordent à dire qu’un cadre réglementaire clair est nécessaire pour que les États-Unis puissent tirer pleinement parti des innovations dans le domaine des actifs numériques.

Éclaircissement sur les titres financiers

Une des principales controverses autour de la régulation des cryptomonnaies aux États-Unis concerne la définition des titres financiers. Le FIT21 devrait aider à tracer une ligne claire entre différents types d’actifs, réduisant ainsi les incertitudes et les litiges.

Conclusion des débats et perspectives futures

Le passage du FIT21 à la Chambre des représentants est une première étape importante. Le Sénat devra désormais se prononcer sur ce projet de loi. L’issue de ce vote pourrait déterminer le futur de la régulation des cryptomonnaies aux États-Unis et potentiellement influencer d’autres juridictions à travers le monde.

Laisser un commentaire