William Lonergan Hill, cofondateur de Samouraï wallet, demande à être libéré sous caution

Photo of author

By cocostar

William Lonergan Hill, cofondateur de Samouraï wallet, se retrouve au cœur d’une affaire judiciaire complexe. Actuellement détenu, il a récemment déposé une demande de libération sous caution. Cette requête suscite l’attention de nombreux observateurs, qui scrutent avec intérêt l’évolution de cette situation délicate.

Les accusations contre les cofondateurs de Samouraï Wallet

william lonergan hill, cofondateur de samouraï wallet, demande à être libéré sous caution. découvrez les dernières actualités sur cette demande de libération sous caution.

Le 24 avril dernier, les autorités américaines ont arrêté Keonne Rodriguez et William Lonergan Hill, respectivement PDG et second directeur technologique de Samouraï Wallet. Ils font face à deux chefs d’accusation : blanchiment et transmission de fonds non agréée. La situation de ces deux cofondateurs a suscité beaucoup de débats dans la communauté des cryptomonnaies.

Demande de libération sous caution

william lonergan hill, cofondateur de samouraï wallet, demande à être libéré sous caution. découvrez les détails de cette demande de libération sous caution dans cette affaire.

Le 3 juillet, la défense de William Lonergan Hill a soumis une lettre au procureur de l’État de New-York pour solliciter la libération sous caution de son client par le gouvernement américain. Les conditions précises de cette libération doivent encore être fixées par les autorités.

Conditions de la caution

Selon les documents légaux, la caution de William Lonergan Hill a été initialement fixée à 3 millions de dollars d’actifs s’il reste aux États-Unis jusqu’à la fin du procès. Cependant, ce montant pourrait grimper à 4,4 millions de dollars s’il choisit de retourner au Portugal où il réside actuellement.

Délai du procès et contestation des charges

Étant donné la complexité du dossier, son avocat prévoit que le procès pourrait être repoussé jusqu’en 2025. Entre-temps, William Lonergan Hill continue de contester fermement les charges retenues contre lui. La défense affirme que l’application des lois sur les transmissions de fonds est une interprétation « sans précédent et incorrecte ».

Arguments en faveur de la libération

Les avocats de la défense soulignent plusieurs points en faveur de leur client :

  • L’application Samouraï Wallet est non custodiale, signifiant que les clés privées sont conservées par les utilisateurs et non par l’application.
  • Le caractère peer-to-peer de l’application exclut tout contrôle sur les fonds stockés ou transmis via le logiciel.
  • Des précédents existaient où les ressortissants poursuivis pour des charges similaires avaient été autorisés à retourner dans leur pays respectif.

Libération sous caution de Keonne Rodriguez

De son côté, l’autre cofondateur, Keonne Rodriguez, a été libéré sous caution à la fin du mois d’avril. Cette décision pourrait influencer positivement la demande de libération de William Lonergan Hill, étant donné que les charges contre les deux hommes sont similaires.

Laisser un commentaire