Vitalik Buterin propose un nouveau modèle de frais multicouche pour réduire les coûts sur la blockchain Ethereum

Photo of author

By cocostar

Vitalik Buterin, le co-fondateur d’Ethereum, propose une innovation majeure pour réduire les coûts sur la blockchain Ethereum. Son nouveau modèle de frais multicouche pourrait bien révolutionner la manière dont les transactions sont traitées sur cette plateforme renommée.

Avec cette proposition, Vitalik Buterin montre une fois de plus son engagement à améliorer l’efficacité et la rentabilité du réseau Ethereum. En introduisant des couches de frais, il ouvre la voie à des transactions plus rapides et moins coûteuses pour les utilisateurs.

Ce nouveau modèle promet de rendre les opérations sur la blockchain Ethereum plus accessibles et attractives pour un plus grand nombre d’acteurs, renforçant ainsi son positionnement de leader dans le secteur des crypto-monnaies.

Le concept de tarification multidimensionnelle

Le concept de tarification multidimensionnelle

Le 9 mai 2024, Vitalik Buterin, co-fondateur de Ethereum, a publié un article intitulé “Multidimensional gas pricing” présentant une nouvelle approche pour réduire les coûts des transactions sur la blockchain Ethereum. Cette proposition vise à adresser les limitations actuelles de la tarification des transactions en adoptant un modèle de frais multicouche.

Les limites de la tarification définie par le gas unidimensionnel

Les limites de la tarification définie par le gas unidimensionnel

Actuellement, la tarification des transactions sur Ethereum repose sur un modèle unidimensionnel basé sur le gas. Ce modèle traite de manière interchangeable différentes ressources telles que le calcul, le stockage et la bande passante réseau. Cependant, cette approche n’est pas optimale, car elle ne reflète pas fidèlement les coûts réels encourus par ces ressources.

Buterin souligne que ce modèle unidimensionnel présente plusieurs inefficacités. Par exemple, il peut conduire à l’exclusion inutile de blocs sûrs ou à l’acceptation de blocs potentiellement dangereux. Cette situation résulte de la contrainte imposée par la limite de gas, qui ne correspond pas toujours à la véritable contrainte de sécurité sous-jacente du réseau.

Vers une tarification multidimensionnelle avec les blobs

Vers une tarification multidimensionnelle avec les blobs

Pour pallier ces limitations, la tarification multidimensionnelle propose de distinguer les différentes ressources consommées par les transactions et de les tarifer séparément. Cela permettrait une utilisation plus efficiente des ressources du réseau et une meilleure évolutivité de la blockchain.

L’introduction des “blobs” (Binary Large Objects) par le biais du Proto-Danksharding (EIP-4844) le 13 mars 2024 constitue un exemple de cette approche. Les blobs fournissent un espace dédié pour les données des rollups, avec des frais distincts de ceux des données de transaction traditionnelles. Ainsi, les rollups sont devenus 100 fois moins chers, augmentant significativement le volume de transactions sans exacerber la taille des blocs.

Avantages de la tarification multidimensionnelle

Avantages de la tarification multidimensionnelle

L’adoption d’une tarification multidimensionnelle du gas présente plusieurs avantages :

  • Amélioration de l’efficacité des ressources : En distinguant les coûts de chaque ressource, le réseau peut mieux allouer ses capacités et éviter la congestion.
  • Augmentation de la scalabilité : Une utilisation plus efficiente des ressources permet de traiter un plus grand nombre de transactions par seconde.
  • Réduction des frais de transaction : Une tarification plus précise des coûts réels devrait réduire les frais pour les utilisateurs.

Défis et perspectives

La mise en œuvre de ce modèle comporte des défis techniques et des considérations économiques. Il est essentiel de trouver un équilibre entre la complexité du système et son efficacité tout en assurant la compatibilité avec les dApps existantes.

Pour les utilisateurs de clients légers (stateless clients), la vérification des transactions sans stocker toutes les données de la blockchain reste un défi. La transition vers des Merkle Patricia trees ou des Verkle trees pourrait faciliter ce processus, bien que les Verkle trees ne soient pas encore optimaux en termes de sécurité face aux menaces quantiques et aux nouvelles générations de systèmes de preuve comme les STARKs.

Les hypothèses proposées par Vitalik Buterin

Les hypothèses proposées par Vitalik Buterin

Per-transaction max

Une des approches les plus simples pour implémenter la tarification multidimensionnelle consiste à facturer chaque transaction en fonction de la ressource qu’elle consomme le plus.

Avantages :

  • Facilité d’implémentation : Nécessite peu de modifications à l’EVM.
  • Préservation de la sécurité : Maintient la quantité maximale de données et de calcul dans un bloc similaire au système actuel.

Inconvénients :

  • Inefficacité potentielle : Facture inutilement les transactions consommant peu d’autres ressources.
  • Encouragement à la fusion des transactions : Peut inciter les développeurs à fusionner des transactions pour réduire les coûts.

Multidimensional EIP-1559

L’EIP-1559 multidimensionnel utilise des prix flottants pour chaque type de ressource, ajustés dynamiquement en fonction de l’offre et de la demande.

Avantages :

  • Efficacité accrue : Encourage une utilisation responsable des ressources.
  • Meilleure gestion de la congestion : Réduit la congestion du réseau.
  • Innovation : Favorise l’émergence de nouvelles applications en permettant une tarification différenciée des ressources.

Défis :

Nécessite des modifications conséquentes de l’EVM, impactant potentiellement la compatibilité et la sécurité du réseau. De plus, l’adaptation des applications à ce nouveau standard devient plus complexe pour les développeurs.

L’adoption de l’EIP-1559 multidimensionnel nécessite une forte collaboration au sein de la communauté Ethereum pour surmonter ces défis.

Adopter une nouvelle tarification multidimensionnelle pour le gas sur Ethereum représente un challenge d’ordre technique et économique. Néanmoins, cette démarche pourrait significativement améliorer l’évolutivité et réduire les frais de transactions, accroissant ainsi la capacité du réseau à gérer l’augmentation de la demande.

Laisser un commentaire