Une opĂ©ration Airdrop met en scĂšne des hamsters combattant l’Iran pour venger un gĂ©nĂ©ral

Photo of author

By cocostar

Au coeur d’une opĂ©ration Airdrop des plus insolites, une troupe de hamsters intrĂ©pides se lance dans une mission aussi inattendue que pĂ©rilleuse : venger un gĂ©nĂ©ral tombĂ© sous les coups de l’Iran. Une histoire rocambolesque mĂȘlant bravoure, ingĂ©niositĂ© et humour, oĂč ces petits rongeurs se transforment en vĂ©ritables hĂ©ros de l’ombre.

découvrez une opération airdrop mettant en scÚne des hamsters combattant l'iran pour venger un général dans ce récit captivant.

Des hamsters numĂ©riques contre un gĂ©nĂ©ral iranien, qui l’eĂ»t cru ? Dans le monde en mutation rapide des cryptomonnaies, rares sont les nouvelles qui vous prennent par surprise. Cependant, une nouvelle initiative, l’Airdrop « Hamster Kombat » sur Telegram, a causĂ© une vĂ©ritable secousse, notamment auprĂšs des autoritĂ©s iraniennes. Le gĂ©nĂ©ral iranien concernĂ© voit ce jeu comme une menace sĂ©rieuse pour la jeunesse du pays.

Hamster Kombat : Un jeu captivant qui attire la jeunesse

dĂ©couvrez une incroyable opĂ©ration airdrop oĂč des hamsters intrĂ©pides affrontent l'iran pour venger un gĂ©nĂ©ral. une aventure Ă©pique Ă  ne pas manquer !

« Hamster Kombat » est un mini-jeu intĂ©grĂ© sur Telegram, basĂ© sur un concept aussi simple qu’addictif : tapoter l’image d’un hamster. Ce hamster a de grandes ambitions : devenir le CEO de la plus grande plateforme d’Ă©change de cryptomonnaies du monde. Le jeu fonctionne sur le principe du tap-to-earn, permettant aux joueurs de rĂ©colter des cryptos en jouant.

Des millions de jeunes iraniens se sont laissĂ©s sĂ©duire par ce jeu, offrant Ă  certains joueurs la possibilitĂ© de recevoir en Airdrop des tokens de la plateforme. Ce phĂ©nomĂšne a suscitĂ© l’enthousiasme mais aussi l’inquiĂ©tude au sein des autoritĂ©s.

Un complot occidental selon les autorités iraniennes

Pour le gĂ©nĂ©ral iranien, Habibollah Sayyari, ce jeu s’inscrit dans une « guerre douce » menĂ©e par l’Occident pour distraire la population iranienne des enjeux politiques et Ă©conomiques cruciaux. Cette dĂ©claration intervient dans un contexte particuliĂšrement dĂ©licat pour l’Iran, marquĂ© par l’Ă©lection prĂ©sidentielle imminente due Ă  la disparition tragique de l’ancien prĂ©sident.

« L’une des caractĂ©ristiques de la guerre douce menĂ©e par l’ennemi est le jeu du Hamster [Kombat]. (
) Les forces occidentales tentent de dĂ©tourner l’attention des Iraniens de l’élection prĂ©sidentielle afin qu’ils ne prĂȘtent pas attention aux projets des candidats Ă  la prĂ©sidence. »

Contre-amiral Habibollah Sayyari, coordonnateur adjoint de l’armĂ©e iranienne

Des hamsters accusés de promouvoir la richesse rapide

Le mĂ©dia d’État iranien, JameJam, va plus loin en accusant « Hamster Kombat » de promouvoir des valeurs contraires Ă  l’Ă©thique du travail et de l’entrepreneuriat. Selon ces critiques, le jeu encouragerait la jeunesse Ă  envisager des moyens de s’enrichir sans effort, au dĂ©triment des valeurs de travail et de persĂ©vĂ©rance.

« [Ce jeu encourage] le rĂȘve de devenir riche du jour au lendemain et d’acquĂ©rir des richesses sans effort. (
) Une sociĂ©tĂ© qui, au lieu de travailler et d’essayer de rĂ©ussir et de gagner de l’argent, se tourne vers de tels jeux et cherche des raccourcis et des gains perd progressivement la culture de l’effort et de l’esprit d’entreprise, et se tourne vers la facilitĂ©. »

MĂ©dia d’État iranien JameJam

L’énigmatique Airdrop de Hamster Kombat

MalgrĂ© ces critiques, les dĂ©veloppeurs du jeu restent imperturbables et ont fixĂ© la date du fameux Airdrop Ă  juillet 2024. Celui-ci sera rĂ©alisĂ© sur la blockchain TON (The Open Network) avec une intĂ©gration directe dans Telegram. L’annonce du airdrop a attisĂ© la curiositĂ© et l’excitation des joueurs, qui espĂšrent rĂ©colter des cryptomonnaies.

En rĂ©sumĂ©, « Hamster Kombat » reprĂ©sente un nouvel exemple de l’impact des cryptomonnaies et de l’Ă©conomie numĂ©rique sur le monde contemporain, capable de susciter des rĂ©actions allant de l’enthousiasme Ă  la suspicion gĂ©opolitique.

Laisser un commentaire