Une étude sud-coréenne suggère que les ETF de cryptomonnaies pourraient avoir un impact négatif sur l’économie

Photo of author

By cocostar

Une récente étude sud-coréenne met en lumière les possibles répercussions négatives des ETF de cryptomonnaies sur l’économie.

découvrez comment une étude sud-coréenne met en lumière l'impact potentiellement négatif des etf de cryptomonnaies sur l'économie.

Jeanne Dubois, rédactrice spécialisée en finance et cryptomonnaies, analyse les implications des ETF de cryptomonnaies
sur l’économie de manière claire et précise. Cet article se concentre sur les conclusions d’un rapport récent de
l’Institut de la Finance coréenne, qui met en garde contre les risques posés par ces nouveaux produits financiers.

L’essor des ETF Bitcoin et Ethereum

découvrez comment les etf de cryptomonnaies pourraient impacter négativement l'économie selon une étude sud-coréenne

Depuis la fin de l’année 2023, les ETF spot basés sur des cryptomonnaies attirent
une attention croissante. En janvier 2024, les ETF Bitcoin spot ont été approuvés par
la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, enregistrant dès lors
plus de 300 milliards de dollars en volumes de transactions.

Par la suite, l’attention s’est tournée vers Ethereum, la deuxième cryptomonnaie du marché.
Malgré un débat houleux sur la classification de l’Ether comme titre financier (security) ou valeur marchande
(commodity), les ETF Ethereum spot ont été approuvés en juin et devraient être lancés en juillet 2024.

Les risques pour la stabilité financière

L’Institut de la Finance coréenne a publié un rapport soulignant que ces nouveaux produits financiers
pourraient affaiblir la stabilité financière du pays
. Le rapport met en avant quatre risques principaux :

  • Déviation des fonds de l’économie locale vers les actifs numériques.
  • Exposition accrue des investisseurs à des actifs très volatiles, créant un potentiel de pertes en chaîne.
  • Introduction de produits financiers basés sur les cryptomonnaies diminuant la confiance de la population envers le système financier.
  • Mauvaise régulation et connaissance limitée des risques associés aux cryptomonnaies, exposant les investisseurs à des pertes importantes.

Les arguments contre l’étude

Bien que les arguments avancés par l’institut soient sensés, plusieurs nuances peuvent être apportées.
D’une part, les investisseurs peuvent choisir d’allouer leurs fonds à Bitcoin plutôt qu’à une entreprise locale,
mais cet investissement pourrait générer des profits réinvestis dans l’économie.

D’autre part, le risque de volatilité touche tous les investisseurs sur le marché des cryptomonnaies.
Cependant, sur le long terme, le cours du BTC tend à augmenter, et la volatilité diminue, comme
l’indique une étude récente de Kaiko Research.

Confiance et régulation

Une autre préoccupation majeure est la perte de confiance envers les institutions financières. Historiquement,
la perte de confiance en une monnaie a provoqué de l’hyperinflation. Pourtant, Bitcoin a justement été créé
en réaction à la perte de confiance envers le système monétaire traditionnel.

Enfin, les risques liés à une mauvaise régulation demeurent. Pour cette raison, il est recommandé de prendre
custodie de ses cryptomonnaies en les retirant des plateformes d’échange centralisées
.

Laisser un commentaire