Un politicien propose de permettre le paiement des impôts en Bitcoin, provoquant une révolution dans le système fiscal américain

Photo of author

By cocostar

Dans le monde de la fiscalité américaine, une proposition audacieuse fait trembler les bases du système traditionnel. En effet, un politicien a suggéré la possibilité de payer les impôts en Bitcoin, une mesure qui pourrait révolutionner la manière dont les contribuables s’acquittent de leurs obligations fiscales. Cette idée suscite des débats passionnés quant à ses implications sur l’économie, la sécurité et la réglementation financière aux États-Unis.

Un tournant historique pour le paiement des impôts

un politicien provoque une révolution dans le système fiscal américain en proposant le paiement des impôts en bitcoin.

Le panorama fiscal américain pourrait connaître une transformation majeure grâce à une proposition audacieuse. Matt Gaetz, un député républicain, introduit un projet de loi qui vise à permettre le paiement des impôts fédéraux en Bitcoin. Cette initiative, rendue publique par le The Daily Wire, promet de secouer les fondements du système fiscal traditionnel.

Les détails du projet de loi

un politicien propose une révolution dans le système fiscal américain en permettant le paiement des impôts en bitcoin.

Le projet de loi de Gaetz propose de moderniser le Code des impôts de 1986 en rendant possible le règlement des impôts fédéraux en Bitcoin. Le secrétaire au Trésor se verrait confier la tâche de mettre en place une méthode permettant d’accepter ces paiements. Une conversion immédiate des Bitcoins en dollars serait nécessaire à la réception du paiement.

Pour citer le texte du projet de loi :
« Le secrétaire développera et mettra en œuvre une méthode permettant le paiement en bitcoin de tout impôt imposé sur un individu en vertu de ce titre… la conversion immédiate de tout montant reçu en bitcoin en son équivalent en dollars à la conclusion de toute transaction. »

Les objectifs de l’initiative

Selon Matt Gaetz, cette proposition va bien au-delà d’une simple fantaisie technologique. Elle vise plusieurs objectifs concrets :

  • Promouvoir l’innovation
  • Augmenter l’efficacité
  • Offrir plus de flexibilité aux contribuables américains

Gaetz a partagé avec le Daily Wire : « En permettant aux contribuables d’utiliser le Bitcoin pour les paiements fiscaux fédéraux, nous pouvons promouvoir l’innovation, accroître l’efficacité et offrir plus de flexibilité aux citoyens américains. »

Un soutien politique croissant pour le Bitcoin

Cette proposition arrive dans un contexte où le soutien au Bitcoin parmi les politiciens américains ne cesse de croître. Des figures politiques influentes, telles que Donald Trump, ont déjà commencé à accepter des paiements en Bitcoin pour leurs campagnes. Des murmures indiquent même que la campagne de Joe Biden pourrait suivre cette tendance.

De plus, des discussions ont eu lieu entre des dirigeants de l’industrie crypto, comme le PDG de Coinbase Brian Armstrong, et des sénateurs américains pour établir des règles claires pour l’industrie crypto. Cette démarche s’inscrit dans une volonté plus large de légitimer et de réguler l’utilisation des cryptomonnaies.

L’impact des ETF Bitcoin sur la crédibilité des cryptomonnaies

Par ailleurs, l’engouement pour les ETF Bitcoin contribue à renforcer la crédibilité et l’attrait des actifs numériques auprès des investisseurs traditionnels. Bien que leurs performances puissent fluctuer, comme en témoignent certaines périodes de dépréciation, ils symbolisent l’acceptation croissante des cryptomonnaies comme des alternatives viables dans l’économie mondiale.

Le paysage fiscal et financier des États-Unis semble mûr pour une révolution, avec des initiatives telles que celle de Matt Gaetz marquant un tournant potentiel dans l’évolution du système fiscal américain.

Laisser un commentaire