Roger Ver, surnommé le « Bitcoin Jesus », est libéré sous caution par la justice espagnole

Photo of author

By cocostar

Roger Ver, surnommé le « Bitcoin Jesus », retrouve enfin sa liberté. La justice espagnole l’a libéré sous caution, alimentant ainsi les spéculations et l’attention médiatique autour de cette figure controversée de l’univers des cryptomonnaies.

Une figure légendaire du Bitcoin sous les feux de la rampe

Roger Ver est une figure emblématique de la communauté Bitcoin, souvent désigné par le surnom de « Bitcoin Jesus ». Il a été parmi les premiers à entrevoir le potentiel de cette cryptomonnaie révolutionnaire. Cependant, sa notoriété est aujourd’hui ternie par des accusations de fraudes fiscales émanant des autorités américaines.

Des accusations lourdes de conséquences

Le Département de la justice US a publié, le 30 avril dernier, un acte d’accusation contre Roger Ver, le tenant responsable de multiples chefs d’accusation, notamment la fraude fiscale, l’évasion fiscale et la production de fausses déclarations. Selon cet acte, les faits remontent à 2014, période à laquelle Ver quittait les États-Unis et renonçait à sa citoyenneté américaine. Les autorités américaines, en particulier l’Internal Revenue Service (IRS), lui réclament une somme colossale de 48 millions de dollars.

Les détails de la mise en accusation

« M. Ver pourrait être condamné à une peine maximale allant jusqu’à 20 ans de prison fédérale pour chaque chef d’accusation de fraude postale, jusqu’à cinq ans de prison fédérale pour chaque chef d’évasion fiscale et jusqu’à trois ans de prison fédérale pour chaque chef d’accusation de souscription à une fausse déclaration d’impôts. »

Acte d’accusation contre Roger Ver – Source : justice.gov

Libération sous caution en Espagne

Détenu en Espagne depuis son arrestation, Roger Ver a reçu une bonne nouvelle le 5 juin dernier. La justice espagnole a accédé à sa demande de libération sous caution moyennant un versement de 163 000 dollars. Bien que Ver puisse quitter sa cellule prochainement, il reste soumis à plusieurs restrictions :

  • Déposer son passeport aux autorités espagnoles
  • Rester sur le territoire espagnol
  • Se présenter au tribunal tous les deux jours

Un personnage controversé

Roger Ver est également connu pour son rôle dans la création et la promotion de Bitcoin Cash (BCH), ce qui lui a valu une réputation controversée au sein de l’écosystème crypto. Depuis son arrestation, il a cessé toute communication sur les réseaux sociaux. Son dernier message, à la tonalité provocatrice, semble cibler les autorités américaines : « ne vous attendez pas à ce que les mauvaises personnes fassent de bonnes choses ».

Une bataille judiciaire à suivre

Malgré ses efforts pour échapper à la justice américaine, il semble que Roger Ver devra faire face aux accusations portées contre lui. Le chemin de croix de celui que l’on surnomme le « Bitcoin Jesus » est loin d’être terminé, et l’avenir nous dira si cette figure emblématique du monde des cryptomonnaies parviendra à se relever de cette épreuve judiciaire.

Laisser un commentaire