Les pertes liées aux cyberattaques dans le domaine des crypto-monnaies atteignent 573 millions de dollars au cours du deuxième trimestre

Photo of author

By cocostar

Au cours du deuxième trimestre, les cyberattaques continuent de sévir dans le domaine des crypto-monnaies, causant des pertes colossales s’élevant à 573 millions de dollars. Ces attaques, de plus en plus sophistiquées, soulignent l’importance cruciale de la sécurité dans ce secteur en mutation constante.

Un nombre croissant d’attaques sur les plateformes de crypto-monnaies

découvrez comment les pertes liées aux cyberattaques ont atteint 573 millions de dollars dans le secteur des crypto-monnaies au cours du deuxième trimestre.

Des millions de dollars volatilisés en seulement trois mois. Le deuxième trimestre de 2024 a été particulièrement marqué par une recrudescence des cyberattaques dans le domaine des crypto-monnaies. Selon un rapport publié par ImmuneFi, ce ne sont pas moins de 573 millions de dollars qui ont été dérobés au cours de cette période.

Répartition des pertes: hacks et fraudes

découvrez l'ampleur des pertes liées aux cyberattaques dans le domaine des crypto-monnaies, qui ont atteint 573 millions de dollars au cours du deuxième trimestre.

Le rapport d’ImmuneFi met en lumière la répartition de ces pertes conséquentes. Sur les 573 millions de dollars perdus :

  • 564 millions de dollars ont été dérobés à travers divers hacks ;
  • 8,5 millions de dollars ont été subtilisés via des fraudes et des arnaques.

Ces chiffres montrent une augmentation alarmante par rapport à la même période en 2023, avec une hausse de 112 % des pertes signalées.

Les attaques les plus dévastatrices

Durant ce trimestre, 53 différentes cyberattaques ont été recensées. Parmi elles, deux incidents majeurs se détachent nettement. Le hack de l’exchange DMM Bitcoin a entraîné des pertes de 300 millions de dollars, tandis que celui de BTCTurk a coûté 55 millions de dollars. À eux seuls, ces deux incidents représentent près de 63 % des fonds volés.

Les chaînes de blocs les plus ciblées

Sans grande surprise, les chaînes de blocs les plus ciblées par les hackers restent Ethereum et la BNB Chain. Avec respectivement 34 et 18 hacks, ces deux chaînes concentrent une part importante des attaques.

Une CeFi plus vulnérable que la DeFi

Les exchanges centralisés (CeFi) ont été particulièrement visés par les hackers, représentant 70 % des attaques durant ce trimestre. En revanche, la finance décentralisée (DeFi) semble avoir été relativement moins touchée.

Des histoires à fins heureuses

Heureusement, certaines attaques ne se sont pas soldées par des pertes définitives. Quatre protocoles – Bloom, Alex Lab, Gala Games et YOLO Games – ont réussi à récupérer intégralement ou partiellement les fonds dérobés.

Les fraudes en baisse significative

Alors que les hacks ont explosé, les fraudes ont, quant à elles, chuté de manière significative. En effet, selon ImmuneFi, les pertes liées aux fraudes et arnaques ont été réduites de 81 % par rapport au deuxième trimestre de 2023, passant de 45 millions de dollars à seulement 8,45 millions.

Cette diminution est une note positive dans un contexte globalement marqué par une recrudescence des attaques ciblant les crypto-monnaies.

Laisser un commentaire