Le patron de Ripple (XRP) désigne Gary Gensler comme un obstacle pour Joe Biden dans le domaine des cryptomonnaies.

Photo of author

By cocostar

Le monde des cryptomonnaies est en Ă©bullition suite Ă  la rĂ©cente nomination de Gary Gensler par Joe Biden. Ce choix divise et suscite des interrogations chez les acteurs majeurs du secteur, notamment chez le patron de Ripple (XRP). Voyons en dĂ©tail comment cette dĂ©cision politique pourrait impacter l’Ă©cosystème des cryptomonnaies.

Les déclarations controversées de Gary Gensler

découvrez comment le patron de ripple (xrp) voit en gary gensler un obstacle pour joe biden dans le secteur des cryptomonnaies.

Gary Gensler, le prĂ©sident de la Securities and Exchange Commission (SEC), est devenu une figure controversĂ©e dans l’univers des cryptomonnaies. Depuis sa prise de fonction, Gensler a adoptĂ© une posture rigide envers le secteur, estimant que ce dernier manque clairement de rĂ©glementation. Selon lui, la plupart des acteurs de la crypto sont des hors-la-loi, et les investisseurs sont constamment en danger. Ces dĂ©clarations rĂ©pĂ©tĂ©es n’ont pas manquĂ© de susciter l’ire des grands noms de la cryptosphère amĂ©ricaine, notamment Brad Garlinghouse, le PDG de Ripple.

La riposte de Brad Garlinghouse

découvrez comment le patron de ripple (xrp) voit gary gensler comme un obstacle pour joe biden dans le domaine des cryptomonnaies.

Brad Garlinghouse, un des acteurs principaux du secteur des cryptomonnaies, n’a jamais mâchĂ© ses mots lorsqu’il s’agit de critiquer les politiques de Gensler. Lors d’une rĂ©cente intervention de Gary Gensler sur Bloomberg, oĂą il a rĂ©pĂ©tĂ© ses accusations contre le secteur crypto, Garlinghouse a rapidement rĂ©pliquĂ© sur le rĂ©seau social X.

Garlinghouse a dénoncé les « inepties » de Gensler et a rappelé que ce dernier avait échoué à prévenir le scandale de FTX, malgré sa proximité avec Sam Bankman-Fried (SBF). Selon Garlinghouse, si Gensler travaillait réellement pour le peuple américain, il aurait déjà été licencié.

Les implications pour Joe Biden

Garlinghouse va plus loin en affirmant que l’attitude de Gensler pourrait coĂ»ter les Ă©lections Ă  Joe Biden. Il estime que les mesures restrictives et les dĂ©clarations nĂ©gatives du prĂ©sident de la SEC nuisent gravement Ă  l’Ă©conomie amĂ©ricaine en bridant l’industrie des cryptomonnaies, un secteur florissant. Cette opinion n’est pas isolĂ©e; d’autres figures influentes comme Mark Cuban ont Ă©galement exprimĂ© leurs prĂ©occupations sur l’impact des politiques de la SEC sur le secteur crypto et sur la politique amĂ©ricaine en gĂ©nĂ©ral.

Le rĂ´le politique de l’industrie crypto

Face Ă  cette adversitĂ©, les grands noms de la crypto amĂ©ricaine ne restent pas les bras croisĂ©s. Ils financent des initiatives comme le Fairshake Public Action Committee (PAC) qui milite pour une reconnaissance Ă©quilibrĂ©e des cryptomonnaies dans le paysage rĂ©glementaire et fiscal amĂ©ricain. Ces actions visent Ă  influencer les Ă©lections lĂ©gislatives et prĂ©sidentielles Ă  venir, avec l’espoir de remettre les RĂ©publicains au pouvoir, perçus comme plus favorable aux cryptomonnaies.

Les enjeux pour le futur

La situation actuelle met en lumière une dĂ©connexion profonde entre les rĂ©gulateurs et les acteurs Ă©conomiques du secteur des cryptomonnaies. Si certains projets frauduleux doivent effectivement ĂŞtre rĂ©gulĂ©s, gĂ©nĂ©raliser cette mĂ©fiance Ă  tout le secteur est perçu comme contre-productif. Cette tension souligne la nĂ©cessitĂ© d’un dialogue plus constructif entre les rĂ©gulateurs et le secteur des cryptomonnaies pour parvenir Ă  un cadre rĂ©glementaire qui protège les investisseurs sans Ă©touffer l’innovation.

Laisser un commentaire