Le parcours surprenant de la cryptomonnaie DADDY : comment elle a généré 45 millions de $ de profit non concrétisés

Photo of author

By cocostar

La cryptomonnaie DADDY a connu un parcours hors du commun en générant près de 45 millions de dollars de profit non concrétisés. Son ascension fulgurante et ses retombées inattendues ont captivé l’attention des investisseurs et des observateurs du marché. Découvrons ensemble les dessous de cette success story surprenante.

DADDY : un memecoin à l’ascension fulgurante

découvrez le parcours étonnant de la cryptomonnaie daddy, qui a généré 45 millions de dollars de profit non concrétisés. ne manquez pas cette histoire captivante !

DADDY cool ! Notre bel écosystème crypto est souvent un terrain fertile pour des histoires incroyables. La dernière en date concerne le memecoin DADDY, promu par la célèbre figure controversée des médias sociaux, Andrew Tate. Depuis son lancement le 9 juin, ce jeton a suscité une frénésie d’achats. Cependant, une part importante de sa valeur reste non réalisée, laissant les investisseurs sur un fil.

Avant toute chose, faisons les présentations. DADDY n’est pas un memecoin comme les autres. Avec une capitalisation boursière atteignant 240 millions de dollars en seulement trois jours, il a rapidement attiré l’attention des amateurs de cryptomonnaies avides de rendements exponentiels. Les données de CoinDesk montrent une hausse des prix de 55 % en 24 heures, démontrant l’engouement pour ce jeton soutenu par une célébrité.

Bubblemaps enquête sur le DADDY

découvrez le parcours étonnant de la cryptomonnaie daddy, qui a généré 45 millions de dollars de bénéfices non concrétisés. plongez dans l'univers fascinant de cette monnaie virtuelle et explorez son impact sur le monde financier.

En effet, selon Bubblemaps, un service de suivi de portefeuilles et d’analyse on-chain, les premiers acheteurs de DADDY détiennent une valeur non réalisée de 45 millions de dollars. Fait intéressant, 30 % de l’offre de jetons a été achetée avant même que Tate ne commence sa promotion sur X (anciennement Twitter). Des portefeuilles, 11 au total, financés par Binance avec des montants presque identiques, ont acquis une part de l’offre le 9 juin. Cela soulève des questions sur une possible activité d’initiés.

Ces portefeuilles détiennent maintenant environ 19 % de l’offre totale, d’une valeur actuelle de 30 millions de dollars. La synchronisation et les montants similaires suggèrent fortement une activité coordonnée, bien qu’il soit impossible de confirmer avec certitude que ces portefeuilles appartiennent au même groupe. De son côté, Andrew Tate, fidèle à ses déclarations, n’a pas vendu de jetons depuis le lancement. Son portefeuille contient actuellement 65 millions de dollars de DADDY, ce qui laisse penser qu’il pourrait influencer le marché s’il décidait de vendre.

Un memecoin trop beau pour être vrai

Pour les rêveurs de profits rapides et les passionnés de cryptomonnaies, l’histoire de DADDY est à la fois fascinante et cautionne les avertissements répétés sur les risques inhérents à ces investissements. La liquidité actuelle des pools de négociation est limitée à 2,4 millions de dollars, ce qui signifie que les positions des grands détenteurs ne peuvent pas être liquidées sans provoquer une chute drastique des prix. Une situation délicate qui illustre bien le mirage des gains potentiels de certains memecoins.

DADDY est le dernier exemple en date de memecoins soutenus par des célèbres. En mai, Caitlyn Jenner, Iggy Azalea, Trippie Redd, Lil Pump et Davido ont lancé leurs propres jetons via l’application Pump Fun, avec des résultats souvent décevants, les valeurs ayant chuté de 90 % par rapport aux sommets atteints. Même la condamnation du fils de Joe Biden a fait exploser le BODEN.

Laisser un commentaire