Le CAC 40 enregistre une importante baisse ce lundi suite à la dissolution de l’Assemblée nationale

Photo of author

By cocostar

Ce lundi, le CAC 40 subit une forte baisse consécutive à la dissolution de l’Assemblée nationale.

découvrez l'importante baisse du cac 40 ce lundi suite à la dissolution de l'assemblée nationale.

Ce lundi, le CAC 40 a ouvert en nette baisse, un contrecoup direct de la décision du président Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale. Cette mesure, prise après les résultats des élections européennes, a semé une grande incertitude dans les marchés financiers.

Impact immédiat sur la Bourse de Paris

le cac 40 enregistre une importante baisse ce lundi suite à la dissolution de l'assemblée nationale, découvrez les détails et les implications sur le marché financier.

La Bourse de Paris a subi une chute vertigineuse dès l’ouverture. Le CAC 40 affichait une baisse de 2 % en préouverture, se stabilisant à 7 863 points.

Les valeurs bancaires ont été les premières à montrer des signes de faiblesse. Les actions de la Société Générale, de BNP Paribas et du Crédit Agricole ont dégringolé entre 4 et 6 %.

En outre, l’action de Vinci a également connu un recul significatif en raison des propositions de Marine Le Pen visant à nationaliser les concessionnaires d’autoroutes.

Effet de contagion sur les autres Bourses européennes

Bien que la chute la plus marquée ait été enregistrée à Paris, les autres Bourses européennes n’ont pas été épargnées. Francfort, Milan et Amsterdam ont également ouvert en baisse, mais de manière moins sévère :

  • Francfort : -0,68 %
  • Milan : -0,80 %
  • Amsterdam : -0,91 %

Simultanément, l’euro a atteint son plus bas niveau face au dollar sur le mois, augmentant encore les incertitudes économiques.

La réaction des autorités économiques

Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, a réagi immédiatement à cette situation en soulignant les enjeux de cette dissolution pour l’économie française. Il a déclaré :

Le calendrier électoral et ses conséquences

Le premier tour des élections législatives aura lieu le 30 juin, suivi par le second tour le 6 juillet. Ces élections détermineront les 577 députés siégeant à l’Assemblée nationale, un facteur clé pour l’avenir politique et économique de la France.

Les prochains jours seront également marqués par la publication des chiffres des prix à la consommation dans plusieurs pays européens, avec des données d’Allemagne prévues mercredi, d’Espagne jeudi et de France vendredi, pouvant influencer encore davantage les marchés.

La dissolution de l’Assemblée nationale a ainsi engendré une onde de choc sur la Bourse de Paris, exacerbé par des incertitudes politiques et économiques. Les acteurs du marché scrutent désormais avec anxiété les prochaines étapes de ce chamboulement politique.

Laisser un commentaire