La volonté de Vladimir Poutine de développer l’activité de minage de cryptomonnaies en Russie

Photo of author

By cocostar

Dans une démarche audacieuse et avant-gardiste, Vladimir Poutine affiche sa volonté de stimuler l’activité de minage de cryptomonnaies en Russie. Cette décision stratégique, aux répercussions économiques et technologiques majeures, souligne l’engagement du pays à s’imposer dans le secteur en pleine expansion des monnaies virtuelles. Découvrons ensemble les enjeux et les implications de cette initiative présidentielle.

découvrez la volonté de vladimir poutine de développer l'activité de minage de cryptomonnaies en russie et ses possibles conséquences sur l'économie mondiale.

La Russie semble renforcer son intérêt pour les cryptomonnaies, notamment par le biais du minage, une activité qui pourrait significativement soutenir l’économie nationale. Le ministère des Finances projette de reconnaître le minage de cryptomonnaies comme une activité économique à part entière, ouvrant ainsi la voie à une régulation plus extensive et à des opportunités économiques accrues.

Un changement réglementaire majeur

découvrez la volonté de vladimir poutine de stimuler le secteur du minage de cryptomonnaies en russie et son impact sur l'économie mondiale.

Lors d’une déclaration récente, Osman Kabaolev, directeur adjoint du département de la politique financière du ministère des Finances, a confirmé que le minage de Bitcoin n’est actuellement pas reconnu comme une activité économique en Russie. Cependant, cette situation est sur le point de changer. Le ministère travaille activement pour que le minage se voie attribuer un code OKVED, une classification qui définira en détail les spécificités de cette activité, couvertes notamment par un régime fiscal dédié et potentiellement éligibles à des aides de l’État.

Cette transformation règlementaire vise à harmoniser le cadre légal qui entoure les activités de minage avec celui des autres activités économiques, permettant ainsi aux mineurs de Bitcoin de bénéficier d’une reconnaissance officielle et de sortir de la zone grise dans laquelle ils opèrent actuellement.

Progrès attendus en matière de régulation

Avant que ces changements ne puissent entrer en vigueur, une loi spécifique sur le minage de cryptomonnaies doit être approuvée, comme l’a indiqué Osman Kabaolev. Cette loi aurait pour effet d’encadrer de manière claire et précise l’émission des actifs numériques, leur circulation, ainsi que le statut légal des entreprises impliquées dans cette activité. Alexei Yakovlev, directeur du département de la politique financière du ministère des Finances, prévoit que ce cadre législatif pourrait être finalisé d’ici la fin de l’année.

Outre l’encadrement des entreprises, cette nouvelle réglementation offrirait également une reconnaissance officielle aux services fournissant des solutions de minage et aux fournisseurs de services relatifs aux cryptomonnaies, en établissant leurs obligations légales et en garantissant une meilleure protection pour les utilisateurs.

Une réponse aux sanctions économiques

Le développement du minage de cryptomonnaies en Russie s’inscrit également dans une stratégie plus large visant à compenser les effets des sanctions économiques internationales. Selon Sergey Bezdelov, directeur de l’Association minière industrielle, l’industrie du minage pourrait générer des revenus substantiels pour l’État, estimés à environ 50 milliards de roubles par an (560 millions de dollars au taux actuel). Ce montant pourrait contribuer de manière significative au Trésor public.

De plus, la place de la Russie sur la scène mondiale du minage est déjà notable, la Fédération de Russie occupant la deuxième place en termes de capacité de production, juste après les États-Unis. Cette position favorable pourrait être exploitée davantage grâce à une régulation appropriée, permettant aux entreprises de tirer parti de la légitimité offerte par ce nouveau cadre légal.

Encadrement légal et perspectives économiques

Le cadre réglementaire envisagé permettrait également aux entreprises russes de recourir plus librement aux cryptomonnaies pour les transactions internationales, offrant ainsi une alternative aux systèmes financiers traditionnels tels que SWIFT, dont elles ont été en grande partie exclues à cause des sanctions économiques. Cette flexibilité accrue pourrait représenter une bouée de sauvetage pour de nombreuses entreprises russes confrontées à ces restrictions.

Cette initiative suit la signature, en mars dernier, par Vladimir Poutine d’une loi autorisant l’utilisation des actifs financiers numériques et des monnaies numériques de banque centrale (MNBC) pour les paiements internationaux. L’officialisation et le développement du minage de cryptomonnaies apparaissent donc comme une continuation logique de cette politique économique visant à intégrer davantage la Russie dans l’économie numérique mondiale.

Laisser un commentaire