La SEC abandonne son enquête sur Ethereum 2.0 suite à l’annonce de Consensys

Photo of author

By cocostar

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a récemment décidé d’abandonner son enquête sur Ethereum 2.0, suite à l’annonce de ConsenSys. Cette nouvelle a des répercussions majeures dans le domaine des crypto-monnaies et témoigne des évolutions en cours dans la réglementation et la reconnaissance des actifs numériques.

La SEC met fin à son enquête sur Ethereum 2.0

découvrez pourquoi la sec abandonne son enquête sur ethereum 2.0 suite à l'annonce de consensys et les implications de cette décision sur l'écosystème crypto

La SEC a récemment clos son enquête sur « Ethereum 2.0 » sans intenter de poursuites contre Consensys. Cette conclusion a été annoncée par l’entreprise, mettant fin à une période d’incertitude pour les développeurs et les parties prenantes de l’industrie des cryptomonnaies.

Réactions de Consensys et du marché

découvrez la décision de la sec d'abandonner son enquête sur ethereum 2.0 à la suite de l'annonce de consensys.

La nouvelle a entraîné une hausse de la valeur de l’ether sur le marché. Consensys, développeur de produits liés à Ethereum comme le portefeuille MetaMask, a confirmé la fin de l’enquête via un billet de blog. Toutefois, la SEC a précisé que cette clôture ne garantissait pas l’absence d’actions futures.

Détails de la décision de la SEC

Dans des lettres envoyées aux cabinets d’avocats de Consensys, la SEC a indiqué qu’elle ne recommandait pas d’action coercitive à l’encontre de l’entreprise. Ces lettres, datées de mardi, portaient la mention « Re: In the Matter of Ethereum 2.0 (C-08950)« , sans faire explicitement référence à la blockchain associée à Ethereum.

Implications pour l’avenir

Bien que la SEC ait clôturé son enquête, elle a précisé que cela ne signifiait pas l’exonération totale de Consensys ou de futurs développements concernant Ethereum. La Commission se réserve le droit de reprendre l’enquête si de nouvelles informations pertinentes émergeaient.

Contexte réglementaire et historique

Une autre lettre envoyée par la SEC stipulait qu’elle ne souscrivait à aucune déclaration factuelle ou conclusion juridique exprimée par les avocats de Consensys. Ces lettres faisaient notamment référence au statut de l’ETH en tant que security, en lien avec l’approbation par la SEC de certaines demandes d’ETF Ethereum spot.

Consensys et les enjeux autour de l’Ethereum 2.0

En avril, Consensys avait poursuivi la SEC, alléguant que le régulateur essayait de déterminer si Ethereum, après The Merge, pouvait être considéré comme une security. Cette situation met en lumière les incertitudes réglementaires entourant les cryptomonnaies et leurs évolutions technologiques.

Clôturant cette enquête, la SEC a marqué une avancée significative pour l’industrie des cryptomonnaies, offrant une certaine clarté réglementaire pour Ethereum et ses développements futurs.

Laisser un commentaire