La Banque centrale du Canada et la BRI envisagent la création d’un centre d’excellence pour la technologie de la blockchain

Photo of author

By cocostar

La Banque centrale du Canada et la Banque des règlements internationaux (BRI) ont récemment évoqué la possibilité de mettre en place un centre d’excellence dédié à la technologie de la blockchain. Cette initiative souligne l’importance croissante de la blockchain dans le secteur financier et ouvre la voie à de nouvelles avancées technologiques et opportunités dans le domaine des paiements et des transactions financières.

Une nouvelle ère pour l’innovation financière au Canada

la banque centrale du canada et la bri envisagent la création d'un centre d'excellence pour la technologie de la blockchain : découvrez les projets ambitieux de ces institutions financières pour l'innovation dans le domaine de la blockchain.

L’innovation financière prend une nouvelle dimension avec l’annonce de la Banque du Canada, en collaboration avec la Banque des règlements internationaux (BRI), concernant la création d’un centre d’excellence dédié à la technologie de la blockchain. Ce centre, basé à Toronto, représente une avancée significative dans l’évolution des infrastructures financières numériques au Canada.

Les objectifs du Centre d’excellence

la banque centrale du canada et la bri envisagent la création d'un centre d'excellence dédié à la technologie de la blockchain.

Le Centre d’innovation de Toronto se concentrera sur plusieurs thèmes clés afin de transformer le paysage financier canadien. Ces thèmes incluent :

  • Les monnaies numériques des banques centrales (CBDC)
  • La finance verte
  • La cybersécurité
  • La finance ouverte
  • L’innovation réglementaire et de surveillance
  • Les infrastructures de marché financier de nouvelle génération

Ces domaines prioritaires montrent l’ambition de la BRI et de la Banque du Canada d’adapter et de moderniser leurs infrastructures financières, tout en répondant aux enjeux globaux de durabilité et de sécurité.

Déclarations des dirigeants

Tiff Macklem, gouverneur de la Banque du Canada, a exprimé l’importance de cette initiative en déclarant :

De son côté, Agustín Carstens, directeur général de la BRI, a décrit l’inauguration de ce centre comme :

Projets et perspectives

En janvier 2024, la BRI a dévoilé un programme de travail ambitieux incluant la seconde phase des tests de confidentialité des MNBC et le lancement du Projet Agora.

Ce projet explore la tokenisation des actifs dans le système financier, en collaboration avec des banques centrales de plusieurs pays, incluant la France, le Japon, et les États-Unis. Cette initiative vise à utiliser la technologie blockchain pour créer un grand livre unifié reliant les fonds des banques centrales aux dépôts des banques commerciales.

Un débat sur les implications de la centralisation

Bien que ce Centre d’excellence soit présenté comme une avancée majeure, il suscite également des questions quant aux véritables objectifs. Certains experts estiment qu’il s’agit d’une tentative des institutions traditionnelles de prendre les avantages des cryptomonnaies sans en accepter les principes fondamentaux de décentralisation et de liberté.

L’initiative de Toronto soulève donc un débat entre deux visions. D’une part, les institutions historiques cherchent à réguler et centraliser l’innovation technologique. D’autre part, les acteurs de la nouvelle finance souhaitent s’affranchir des règles qui freinent leur développement pour capturer une partie du marché dominée par les banques traditionnelles.

Laisser un commentaire