Donald Trump s’engage à libérer Ross Ulbricht, le créateur de Silk Road, lors des élections américaines

Photo of author

By cocostar

Dans une annonce surprenante, Donald Trump a récemment pris position en faveur de la libération de Ross Ulbricht, le cerveau derrière le célèbre marché en ligne Silk Road. Cette décision inattendue pourrait avoir un impact majeur sur les élections américaines à venir. Explorons ensemble les implications de cette promesse controversée et les réactions qu’elle suscite.

Un soutien à Ross Ulbricht pour séduire les électeurs libertariens

Un soutien à Ross Ulbricht pour séduire les électeurs libertariens

Lors de sa campagne pour les prochaines élections américaines, Donald Trump a pris un engagement surprenant : modifier la peine de Ross Ulbricht, le fondateur de Silk Road. Cette initiative vise clairement à attirer les électeurs libertariens, souvent férus de liberté individuelle et sceptiques face à la réglementation gouvernementale.

Trump a déclaré cet engagement lors de son discours à la convention nationale libertarienne de Washington, affirmant qu’Ulbricht, après avoir purgé 11 ans de prison, mérite une peine de prison limitée. L’ex-président a promis de le libérer dès son premier jour de mandat s’il est élu. Cette déclaration a suscité des réactions enthousiastes parmi les partisans libertariens, nombreux à brandir des pancartes « Free Ross ».

Silk Road : une marketplace controversée

Silk Road : une marketplace controversée

Silk Road, la plateforme controversée dirigée par Ross Ulbricht, a opéré entre 2011 et 2013 avant d’être fermée par le gouvernement américain. Cette marketplace du darknet permettait d’acheter et de vendre des biens de manière anonyme grâce au Bitcoin (BTC). Cependant, elle était principalement utilisée pour des activités illicites telles que le trafic de drogues et la vente d’armes.

La condamnation d’Ulbricht en 2015 pour avoir dirigé cette plateforme a fait de lui une figure emblématique parmi les défenseurs des libertés individuelles et des technologies décentralisées. Pour beaucoup dans la communauté crypto et libertarienne, Ulbricht est perçu comme un martyr de la cause.

Trump et son virage pro-crypto

Trump et son virage pro-crypto

Donald Trump a récemment multiplié les déclarations de soutien aux cryptomonnaies, cherchant à se positionner comme un candidat pro-crypto. Quelques heures avant son discours à la convention libertarienne, Trump a publié sur les réseaux sociaux des messages vantant les mérites des cryptomonnaies et affirmant que les États-Unis doivent être leaders dans ce domaine.

« Je suis très positif et ouvert d’esprit à l’égard des sociétés crypto, et de tout ce qui concerne cette nouvelle industrie en plein essor. Notre pays doit être le leader dans ce domaine. Il n’y a pas de deuxième place. »

Des promesses pour l’avenir du Bitcoin et des cryptomonnaies

Des promesses pour l’avenir du Bitcoin et des cryptomonnaies

Trump a également promis de veiller à ce que l’avenir des cryptomonnaies et du Bitcoin se fasse aux États-Unis, et non à l’étranger. Il s’est engagé à défendre le droit à l’autodétention et à protéger les détenteurs de cryptomonnaies des régulateurs qu’il perçoit comme hostiles, comme Elizabeth Warren. En outre, Trump a affirmé qu’il n’autoriserait jamais la création d’une monnaie numérique par une banque centrale, une proposition controversée qui inquiète de nombreux adeptes des cryptomonnaies.

« Je soutiendrai le droit à l’autodétention. Aux cinquante millions de détenteurs de cryptomonnaies du pays, je dis ceci : je tiendrai Elizabeth Warren et ses hommes de main à l’écart de votre Bitcoin, et je n’autoriserai jamais la création d’une monnaie numérique par une banque centrale. »

Un calcul stratégique pour 2024

Un calcul stratégique pour 2024

En se rapprochant des cryptomonnaies, Trump espère capter l’attention et le soutien des comités d’action politique pro-crypto, qui collectent souvent des millions de dollars pour soutenir les candidats favorables aux cryptomonnaies. Il est devenu le premier candidat à la présidence d’un grand parti à accepter des dons en cryptomonnaies, renforçant ainsi sa position dans ce secteur.

Cette stratégie pourrait s’avérer payante lors des élections de 2024, où le soutien des électeurs pro-crypto pourrait faire la différence. Avec ces promesses audacieuses, Trump montre qu’il est prêt à tout pour revenir à la Maison Blanche.

Laisser un commentaire