Découvrez le programme économique du Nouveau front populaire (NFP) : augmentation du SMIC à 1600 euros, départ à la retraite à 60 ans, rétablissement de l’ISF et plus encore !

Photo of author

By cocostar

Le Nouveau Front Populaire propose un programme économique audacieux visant à répondre aux aspirations des travailleurs et des citoyens. Parmi ses mesures phares : l’augmentation du SMIC à 1600 euros, le départ à la retraite à 60 ans, le rétablissement de l’ISF. Découvrez en détail les propositions de ce mouvement politique qui suscitent de vifs débats et interrogations au sein de la société.

Un nouveau gouvernement en préparation

découvrez le programme économique du nouveau front populaire (nfp) : augmentation du smic à 1600 euros, départ à la retraite à 60 ans, rétablissement de l'isf et plus encore !

Avec le silence persistant d’Emmanuel Macron quant à son choix de Premier ministre, le Nouveau Front Populaire (NFP) est en pleine ébullition pour former un gouvernement et appliquer son programme économique. Ce programme prévoit une rupture radicale avec les politiques économiques menées par le gouvernement précédent.

Augmentation du SMIC à 1600 euros net

découvrez les mesures clés du programme économique du nouveau front populaire (nfp) : augmentation du smic à 1600 euros, départ à la retraite à 60 ans, rétablissement de l'isf et autres propositions en faveur des travailleurs et de la justice sociale.

Une des mesures phares du NFP est l’augmentation du SMIC à 1600 euros nets. Actuellement, le SMIC s’élève à 1 398,70 euros nets. Le NFP compte donc ajouter environ 200 euros, soit une augmentation de 14%.

De plus, des mesures sont prévues pour réduire le temps de travail pour les emplois pénibles ou de nuit à 32 heures par semaine. La sous-traitance serait encadrée avec des quotas réservés aux TPE-PME et aux artisans locaux.

Retour de l’âge de départ à la retraite à 60 ans

Le débat sur l’âge de départ à la retraite est brûlant. Actuellement fixé à 64 ans pour ceux nés après 1968, le NFP envisage de rétablir le « droit à la retraite à 60 ans ». Cette mesure pourrait toutefois faire l’objet de débats intenses, parmi lesquels les désaccords potentiels entre les partenaires de la coalition, comme le Parti Socialiste (PS) et La France Insoumise (LFI).

Rétablissement de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF)

Une autre mesure emblématique du programme du NFP est le rétablissement de l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF), supprimé par le premier gouvernement Macron en 2018. Le NFP souhaite également introduire des barèmes d’imposition plus progressifs, passant de cinq à quatorze tranches.

De plus, le retour de l’« exit tax » est envisagé pour lutter contre l’exil fiscal des grandes fortunes. La coalition prévoit également de généraliser la taxation des superprofits au niveau européen.

Blocage des prix de première nécessité

Avec la forte inflation due à la crise du Covid-19 et à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les prix de certains produits ont explosé. Le NFP prévoit de bloquer les prix des biens de première nécessité, incluant l’alimentation, l’énergie et les carburants, via des décrets.

En outre, une grande loi sur le pouvoir d’achat sera mise en place pour indexer les salaires sur l’inflation. Le NFP souhaite également réduire les prix de l’énergie telle que le gaz et l’électricité.

Abrogation des réformes de l’assurance chômage

Le NFP souhaite annuler la réforme de l’assurance chômage initiée par l’administration Macron, qui a notamment réduit la durée d’indemnisation des demandeurs d’emploi de 25% depuis février 2023. Cette réforme avait suscité des réactions très vives et avait été suspendue à l’approche des élections législatives.

Débats à l’hémicycle

Le programme économique du NFP, résolument en opposition aux mesures des dernières années, promet de créer des débats enflammés au sein d’un hémicycle déjà très divisé. La nomination prochaine d’un Premier ministre sera cruciale pour voir comment ce programme sera mis en œuvre.

Laisser un commentaire