Coinbase porte plainte contre la SEC et la FDIC, alléguant une conspiration des régulateurs contre l’industrie de la crypto-monnaie

Photo of author

By cocostar

La plateforme d’échange de crypto-monnaie Coinbase a récemment déposé une plainte contre la SEC et la FDIC, les accusant de conspiration contre l’industrie de la cryptomonnaie. Cette action judiciaire soulève des enjeux majeurs quant à la régulation des actifs numériques et à la relation entre les régulateurs et les acteurs du secteur.

Contexte de la plainte de Coinbase

coinbase porte plainte contre la sec et la fdic, alléguant une conspiration des régulateurs contre l'industrie de la crypto-monnaie. découvrez les détails de cette affaire et ses implications sur l'avenir de la crypto-monnaie.

Coinbase, l’une des principales plateformes d’échange de crypto-monnaies, a récemment déposé des poursuites contre la Securities and Exchange Commission (SEC) et la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) des États-Unis. Selon Coinbase, ces deux agences fédérales n’ont pas respecté les demandes d’accès à l’information formulées en vertu de la loi sur la liberté d’information (FOIA), ce qui a déclenché une réaction juridique de la part de la firme crypto.

Demandes FOIA de Coinbase

coinbase dépose une plainte contre la sec et la fdic, accusant les régulateurs de conspiration contre l'industrie de la crypto-monnaie.

Les demandes FOIA de Coinbase visaient à obtenir des informations cruciales concernant la transition d’Ethereum vers un mécanisme de consensus de Proof of Stake, connu sous le nom d’Ethereum 2.0. La société recherchait des éclaircissements sur la position de la SEC concernant cette transition. De plus, Coinbase a sollicité des documents relatifs à des enquêtes antérieures impliquant Zachary Coburn et Enigma MPC, via son cabinet de conseil, History Associates Inc.

Allégations de Coinbase

Coinbase accuse les agences de régulation de mener une tentative coordonnée pour exclure les entreprises crypto du secteur bancaire. La société affirme que la SEC et la FDIC utilisent tous les outils réglementaires à leur disposition pour tenter de paralyser l’industrie crypto. Paul Grewal, directeur juridique de Coinbase, critique les régulateurs financiers pour ce qu’il considère comme une approche non transparente et inefficace.

Réaction de Paul Grewal

Financial regulators have used multiple tools at their disposal to try to cripple the digital-asset industry. @SECGov has claimed sweeping authority, but refuses to provide any rules, let alone consistent or coherent ones. While @FDICgov pressured financial institutions to cut…

Paul Grewal, dans un tweet, a déclaré que les régulateurs financiers ont utilisé plusieurs outils à leur disposition pour tenter de paralyser l’industrie des actifs numériques. Il critique la SEC pour avoir revendiqué une autorité globale sans fournir de règles claires. En outre, il accuse la FDIC d’avoir fait pression sur les institutions financières pour qu’elles coupent les liens avec les entreprises crypto.

Les Enjeux pour l’industrie crypto

Les actions de la SEC et de la FDIC sont perçues comme une tentative concertée de couper les entreprises d’actifs numériques des services bancaires essentiels. Les documents juridiques révèlent que la SEC a refusé de divulguer des dossiers issus d’enquêtes terminées, ce que Coinbase interprète comme une obstruction délibérée à la compréhension du cadre juridique derrière les actions d’application de l’agence.

Conflits réglementaires en cours

Cette action en justice s’inscrit dans le cadre d’un conflit plus large entre Coinbase et les régulateurs américains. Les documents de History Associates soulignent le débat sur la manière de réguler les actifs numériques aux États-Unis. Coinbase plaide pour des directives réglementaires plus claires et cohérentes, soulignant les tensions croissantes dans le secteur des cryptomonnaies.

L’issue de ces poursuites pourrait avoir des implications majeures pour le paysage réglementaire des crypto-monnaies aux États-Unis, alors que les entreprises tentent de naviguer dans un environnement de plus en plus complexe et souvent hostile.

Laisser un commentaire