Arthur Hayes prédit l’essor soudain du bull run grâce à la chute des taux et l’essor des cryptomonnaies, notamment le Bitcoin

Photo of author

By cocostar

Arthur Hayes, fondateur et ancien PDG de BitMEX, prédit un essor soudain du bull run, porté par la chute des taux et l’essor des cryptomonnaies, en particulier le Bitcoin. Son analyse pointue laisse entrevoir une nouvelle vague d’optimisme sur le marché financier, faisant de la valeur numérique un actif clé dans ces temps de changement économique.

arthur hayes prédit l'essor soudain du bull run grâce à la chute des taux et l'essor des cryptomonnaies, notamment le bitcoin. découvrez ses prévisions sur le marché financier et l'évolution des cryptomonnaies.


Quand le G7 joue avec les taux. Arthur Hayes, co-fondateur de BitMEX, est une figure influente dans l’univers des cryptomonnaies. Connu pour ses analyses pointues et souvent optimistes, Hayes a partagé sa vision dans un récent article sur Substack. Selon lui, les récentes baisses des taux d’intérêt par la Banque du Canada (BOC) et la Banque centrale européenne (BCE) pourraient entraîner un nouveau cycle haussier pour le marché des cryptomonnaies. Revenons sur les propos de cet investisseur avisé.

Les baisses de taux d’intérêt en tant que catalyseur

découvrez les prédictions d'arthur hayes sur la montée soudaine du marché haussier, alimentée par la baisse des taux et la croissance des cryptomonnaies, en particulier le bitcoin.

Hayes explique que les décisions récentes de la BOC et de la BCE de réduire leurs taux d’intérêt de 0,25 % montrent que les grandes banques centrales passent à un assouplissement monétaire. La BOC a mené la charge en abaissant ses taux à 4,75 %, suivie de la BCE qui a réduit les siens à 4,25 %.

Pour Hayes, ces mouvements constituent des déclencheurs potentiels pour un nouveau cycle haussier des cryptomonnaies comme le Bitcoin. La baisse des taux pourrait créer un environnement favorable pour les actifs risqués, y compris les cryptomonnaies.

« Même si je crois toujours au bien-fondé de cette solution, il semble que les charlatans des banques centrales à la tête du Groupe des Fous, alias le Groupe des Sept (G7), aient choisi de convaincre le marché que le différentiel de taux d’intérêt entre le yen et le yen le dollar, l’euro, la livre sterling et le dollar canadien au sirop d’érable diminueront avec le temps. Si le marché croit en cet état futur, il achètera du yen et vendra tout le reste. Mission accomplie! »

Arthur Hayes – Source: Substack

Le groupe des fous : le G7 selon Hayes

Arthur Hayes n’hésite pas à critiquer les politiques des grandes banques centrales du G7, les désignant sous le terme de « charlatans » et de « Groupe de Fous ». Selon lui, ces institutions manipulent les taux d’intérêt pour renforcer le yen.

En convainquant le marché que l’écart de taux entre le yen et d’autres principales devises (dollar, euro, livre sterling, dollar canadien) diminuera, il envisage une hausse de la demande pour le yen et une vente des autres devises. Ce tour de passe-passe nécessiterait la réduction des taux d’intérêt élevés actuels, un objectif ultime selon Hayes.

L’impact sur les cryptomonnaies

Les réductions de taux d’intérêt rendent le coût de l’emprunt moins cher, ce qui encourage les dépenses et les investissements. Pour les cryptomonnaies, cela signifie que les investisseurs pourraient être plus enclins à acheter des actifs numériques perçus comme des couvertures contre l’inflation ou des alternatives aux monnaies traditionnelles.

Hayes anticipe une résurgence des cryptomonnaies dans cette dynamique, la baisse des taux créant un climat propice aux investissements dans ce secteur naissant.

Perspectives futures selon Arthur Hayes

Hayes a également partagé ses anticipations pour les mois à venir, en mentionnant des événements clés tels que le symposium de Jackson Hole organisé par la Réserve Fédérale Américaine, où d’importantes annonces de politique économique pourraient être faites.

Cependant, il reste prudent concernant une baisse des taux par la Fed avant les prochaines élections présidentielles américaines. Il estime cela improbable mais note que la prochaine rencontre du G7 pourrait déterminer certaines dynamiques économiques à venir.

« Le G7 se réunit dans une semaine. Le communiqué publié à l’issue de la réunion intéressera grandement le marché. Vont-ils annoncer une sorte d’exercice coordonné de manipulation des devises ou du marché obligataire pour renforcer le yen ? Ou bien resteront-ils silencieux, mais accepteront-ils que tout le monde, sauf la BoJ, devrait commencer à baisser les taux ? Restez à l’écoute ! »

Le marché des cryptomonnaies, souvent influencé par les politiques monétaires des grandes banques centrales, pourrait connaître une résurgence grâce aux récentes baisses de taux d’intérêt. Les déclarations d’Arthur Hayes offrent une perspective optimiste pour les mois à venir, suggérant que le marché haussier pourrait bien être en train de se réveiller.

Laisser un commentaire